Son fonctionnement

dispositif de vapotage

Fonctionnement d'une e-cig

Le principe d’une cigarette électronique consiste à produire un aérosol imitant la fumée de tabac. La technique la plus courante consiste à chauffer le liquide (dit liquide à vapoter ou e-liquide) par l’intermédiaire d’une résistance chauffante faisant partie de l’atomiseur (dispositif pouvant être appelé « clearomiseur », « tank », « RTA », « RDTA », etc. en fonction de son principe de fonctionnement).
 L’utilisateur doit enclencher le chauffage de la résistance, le liquide chauffe, se vaporise sous l’effet de la chaleur et produit un aérosol que l’utilisateur peut alors inhaler. L’activation du chauffage de la résistance peut être soit manuel (l’utilisateur appuie sur un interrupteur), soit automatique (un dispositif électromécanique placé dans la cigarette électronique détecte l’aspiration de l’utilisateur et active aussitôt la résistance).

L’aérosol (brouillard de micro-gouttelettes) constitue un nuage blanc rappelant la fumée des véritables cigarettes, peu odorant.